Accueil > Actualités > Actualité de l’écotourisme > Réserve internationale de ciel étoilé d’ici 2018

Réserve internationale de ciel étoilé d’ici 2018

Le Parc national des Cévennes oeuvre pour obtenir le label Réserve internationale de ciel étoilé d’ici 2018

Le dimanche 7 août, élus, partenaires du projet et prestataires du territoire bénéficiant de la marque Esprit parc national se sont retrouvés sur le site de l’Observatoire météorologique du Mont Aigoual pour la signature de la convention de partenariat entre les 2 syndicats d’électricité du Gard et de la Lozère et l’établissement public du Parc national des Cévennes.

L’objectif de cet engagement est de réduire les pollutions lumineuses générées par l’éclairage public des communes du Parc national et à obtenir d’ici à 2018 le label RICE.

La candidature du Parc national à ce prestigieux label - actuellement l’International Dark-sky Association (IDA) n’a labellisé que 8 réserves dans le monde dont en 2013 celle du Pic du Midi - est placée sous le haut-patronage de Barbara POMPILI, secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité.

L’un des axes de travail est la modernisation de l’éclairage public. L’IDA attribue 3 échelons de labellisation RICE (or, argent, bronze). Les premières mesures laissent espérer que le Parc national pourra atteindre l’échelon « argent », mais cela suppose néanmoins desaméliorations – réductions - de l’éclairage. Par ailleurs, le Parc incitera les acteurs du tourisme (animateurs, hébergeurs...) à s’engager dans cette démarche en leur proposant des activités en lien avec la nuit, sa faune, ses paysages et sa dimension culturelle. Des journées de sensibilisation à l’impact de la pollution lumineuse et aux démarches de préservations du ciel étoilé seront organisées pour ces professionnels du tourisme ainsi que pour les élus.